• Personal blender
  • Blender
  • Centrifugeuses
  • Inspiration
  • Lives
  • Promotion
Brand Ambassadors
Lives
gettyimages-1191072619-170667a.jpg

Conseils SMART pour des habitudes saines

Tout le monde a des objectifs, mais tout le monde ne les atteint pas. La plupart des objectifs sont trop grands et/ou fixés trop loin dans le futur. En tant qu’humains, nous avons tendance à penser à court terme. C'est un instinct de survie qui nous permet de réagir rapidement au danger et de privilégier la gratification immédiate. Mais bien qu’utile lorsque l’on est poursuivi par un ours et que l’on cherche de la nourriture, cette tendance est préjudiciable lorsqu’il s’agit de maintenir les habitudes requises pour atteindre de grands objectifs. Imaginons, par exemple, que vous souhaitiez apprendre à mieux cuisiner. Vous vous êtes fixé et refixé cet objectif trois fois ou plus — au Nouvel An et après l’épisode le plus récent de Top chef . Vous souhaitez mélanger votre répertoire de recettes et manger plus sainement, et peut-être économiser de l’argent en cuisinant vous même chaque soir.   C’est un bon objectif, mais c’est problématique parce qu’il manque de portée. Il n’est pas défini, il n’est pas mesurable, et il n’a pas d’échéance.

   

Qu’est-ce que cela signifie de « mieux cuisiner » ? S’agit-il de commander un repas en kit, ou de suivre un cours de cuisine de deux ans dans la meilleure école de cuisine de France ?

Comment allez-vous déterminer la réussite ? S’agit-il de réaliser cinq recettes d’Alain Ducasse sans brûler la maison, ou d’être diplômé(e) d’une école culinaire avec mention ?

Et quand êtes-vous censé(e) atteindre cet objectif ? D’ici la fin du mois ? La fin de cette année ? La fin de votre vie ?

   

Clairement, vous avez besoin de certains paramètres et un chemin vers votre objectif. Sans cela, votre « tendance au court terme » vous feront échouer. La bonne nouvelle, c’est qu’il existe des stratégies pour définir et suivre votre chemin. Les plus efficaces : la méthode SMART    La méthode SMART est un acronyme. En bref, votre objectif principal doit être Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réaliste et Temporel (« en temps opportun »). Voici ce que signifie chacune de ces sous-stratégies (plus une application pratique basée sur notre exemple de cuisine) :

   

  • Spécifique

    Définissez les détails de votre objectif. Qu’avez-vous exactement envie d’atteindre ? Comme mentionné dans l’exemple ci-dessus, est-ce qu’apprendre cinq recettes ou ouvrir un restaurant signifie mieux cuisiner ? Si vous ne pouvez pas définir votre objectif, vous ne pourrez probablement pas l’atteindre.

  • Mesurable

    Suivez les progrès accomplis pour atteindre votre objectif. Établissez des indicateurs de réussite et configurez des outils visuels — une feuille de calcul, une application, un bloc-notes — pour les suivre. Vérifiez vos métriques à intervalles réguliers, qu’elles soient hebdomadaires, quotidiennes ou mensuelles, pour évaluer les réussites et les échecs. Dans le cas de notre exemple de cuisine, vous pouvez créer une liste de contrôle qui comprend les compétences de tenue de couteau que vous souhaitez apprendre, les préparations que vous voulez essayer et les ingrédients que vous voulez intégrer.

  • Atteignable

    Divisez votre grand objectif en plusieurs petits. Après tout, un grand objectif n’est qu’un ensemble de petits objectifs alignés et collés les uns après les autres. Tout comme personne n’atteint le sommet de l’Everest en une seule fois, personne n’améliore ses compétences culinaires du jour au lendemain. Faites un pas à la fois, vous devez savoir faucher avant d’être paysan, et empilez vos réalisations comme une échelle qui mène à votre objectif principal.

  • Réaliste

    Identifiez les obstacles possibles sur la route vers votre objectif. Demandez-vous : Quel est mon style de vie ? Mon calendrier permet-il la poursuite de cet objectif ? Ai-je les ressources dont j’ai besoin, l’argent, les connaissances ou, dans le cas de notre exemple culinaire, les outils de cuisine, pour atteindre mon objectif ? Ajustez vos objectifs pour qu’ils correspondent à vos réponses à ces questions.

  • Temporel, « en temps opportun »

    Attribuez à chacun de vos petits objectifs une échéance que vous pouvez respecter en quelques jours ou semaines. Ces échéances définissent le rythme à suivre pour atteindre votre objectif principal et vous aident à corriger le chemin que vous suivez si vous ne parvenez pas à les atteindre. Elles définissent également vos attentes et vous permettent de suivre vos progrès et de célébrer vos gains progressifs. 

        

Récompensez-vous ! Célébrez les petites victoires et récompensez-vous pour avoir gardé des habitudes saines. C’est absolument essentiel si vous voulez atteindre de grands objectifs. Bien qu’il soit vrai que personne ne réussit sans discipline, il est également vrai qu'« à trop travailler, on s'abrutit ». Les récompenses atténuent l’épuisement professionnel et offrent une pause loin des rigueurs de la discipline : Avez-vous couru 80 km en un mois (Vous rapprocher de votre objectif principal d’achever un marathon) ? Achetez-vous une nouvelle paire de chaussures.

Choisissez des récompenses qui sont pertinentes pour votre objectif et faites en sorte que vous soyez enthousiaste à l’idée de continuer à le poursuivre. Les récompenses sont les piliers qui soutiennent des habitudes saines.   

    

Ne vous blâmez pas ! Demain, comme ils disent, est un nouveau jour, et vous pouvez vous réveiller et en faire ce que vous voulez, qu’il s’agisse d’une collection de choix qui vous rapprochent de votre objectif principal ou d’une collection de choix qui ne vous en rapprochent pas. En d’autres termes, n’abandonnez pas votre objectif principal à cause d’une journée de repos.   

   

Bonne chance !