• Personal blender
  • Blender
  • Centrifugeuses
  • Inspiration
  • Lives
  • Promotion
Brand Ambassadors
Lives
Recipe_4-Ingredient-Banana-Pancake_3000x2000.jpg

Sauter le petit déjeuner ?

Avec l’agitation de la vie quotidienne, il nous arrive à tous de partir le matin sans prendre de petit-déjeuner. Certains d’entre nous le font régulièrement. Nombreuses sont les excuses : nous n’avons pas faim ou que nous sommes trop occupés. Pour certains, sauter le petit-déjeuner est un moyen de contrôler leur apport calorique dans le but de perdre du poids. Mais cela fonctionne-t-il vraiment ?

Cette idée n’est pas forcément des meilleurs puisque sauter un repas peut conduire à l’obésité et au diabète de type 2. Afin d’approfondir cela, nous nous sommes penchés sur une étude menée sur le moment où l’on saute un repas et son impact sur le rythme circadien, l’équilibre énergétique, le métabolisme du glucose et l’inflammation postprandiale. Dans cette étude, les participants ont été répartis en deux groupes : (1) un groupe sautant le petit-déjeuner et (2) un groupe sautant le dîner. La teneur en macronutriments de leur régime alimentaire est restée la même : 55 % de glucides, 30 % de lipides et 15 % de protéines.

Après chaque repas, les chercheurs ont mesuré les taux de glucose, d'insuline et d'inflammation chez les participants. Il est intéressant de noter que :
 

  • Le nombre total de calories brûlées était aussi élevé dans le groupe ayant sauté le petit-déjeuner que dans le groupe ayant sauté le dîner.
  • La quantité de graisses brûlées était toutefois plus élevée dans le premier groupe.
  • La quantité d'insuline mesurée était la même dans les deux groupes
  • Le glucose mesuré était plus élevé après le déjeuner pour ceux qui ont sauté le petit déjeuner.
  • L'inflammation était également plus élevée après le déjeuner dans ce groupe.



En résumé, l’étude suggère que le processus métabolique naturel est affecté négativement lorsque nous sautons des repas. Le fait de sauter le petit-déjeuner a eu un effet plus négatif sur le métabolisme que le fait de sauter le dîner. L’inflammation peut être à l’origine d’une multitude de problèmes de santé, et les deux groupes présentaient un taux élevé d’inflammation. L’inflammation peut entraîner une prise de poids, l’obésité, des maladies cardiaques et le diabète. Plus important encore, nos taux métaboliques ralentissent lorsque nous sautons des repas et, pour contrôler le poids, nous devons faire le contraire !  

Notre conseil : MANGEZ ! Ne sautez pas de repas. Mangez à intervalles réguliers et équilibrez votre apport en nutriments tout au long de la journée. Ce que vous mangez est tout aussi important que le moment où vous mangez. Pour vous sentir plein d’énergie et rassasié toute la journée, ou jusqu’à votre prochain repas, assurez- vous que votre petit-déjeuner apporte à votre corps un équilibre de macronutriments et d’autres nutriments essentiels.