GettyImages-12220777741.jpg

Préparer le smoothie idéal

Coloré, riche en nutriments et délicieux, les smoothies ont tout pour plaire ! Si vous êtes prêt(e) à faire passer vos smoothies au niveau supérieur, prenez des notes.

Notre équipe de professionnels des smoothies a compilé les meilleurs conseils et astuces que nous avons appris au cours des milliers de smoothies que nous avons préparés et goutés, durant des années, pour vous aider à préparer votre meilleur smoothie. Suivez ces six étapes, et vous obtiendrez une boisson parfaitement mélangée, à chaque fois !

    

Comment préparer le smoothie idéal en 6 étapes

   

1. Commencez par les légumes verts. Ajoutez des légumes verts, comme par exemple des épinards ou du chou frisé, pour vous assurer d’avoir des légumes essentiels et nutritifs dans votre smoothie. Les légumes verts à feuilles peuvent facilement être écrasés (nous parlons en termes techniques). Commencez par des légumes verts à feuilles pour pouvoir remplir votre tasse d’ingrédients sans dépasser la ligne MAX.

2. Poursuivez avec les fruits et légumes. Vos fruits et légumes sont le plus souvent les vedettes de vos smoothies. Au moment de les ajouter, laissez le blender faire son travail. Il n’est pas nécessaire de trancher une banane, ou de couper une pomme ou une poire en petites portions. Le nutribullet est conçu pour vous faciliter la tâche. Coupez simplement votre banane en deux, découpez votre pomme en quartiers ou déposez des fraises entières dans votre tasse. Faites confiance à la puissance du blender. Cela vous permettra d’économiser de précieuses minutes dans votre journée.

« Si vous optez pour des fruits et légumes surgelés plutôt que frais, vous pouvez généralement vous passer de la glace », explique Mayra, notre chef cuisinière et experte en smoothies. « La plupart du temps, lorsqu’on utilise à la fois des fruits congelés et de la glace, la consistance finale du mélange est beaucoup plus épaisse que d’habitude, à la limite de la consistance d’un milkshake. Si vous souhaitez un smoothie plus épais, n’hésitez pas à ajouter de la glace ! »

3. La suite : Les noix ! Il est maintenant temps d’ajouter quelques noix. Puisque les noix sont plus difficiles à mélanger que les fruits ou les légumes, vous devrez vous assurer qu’ils sont en contact rapproché avec les lames !

4. Ajoutez le Liquide ! Une fois que les trois premiers composants ont été ajoutés, vous devez être proche de la ligne MAX du nutribullet. C’est à ce moment-là que vous savez qu’il est temps d’ajouter des liquides ! Qu’il s'agisse de lait d’amande, d’eau de coco ou de jus de fruits, c’est vous qui décidez de ce que vous ajoutez !

« Ne mettez pas trop d’ingrédients ou à l’inverse trop peu de liquides », déclare le chef Mayra. « La ligne MAX est là pour une bonne raison ». « Si vous surchargez votre gobelet, vous allez avoir des débordements. Et si vous n’ajoutez pas suffisamment de liquide, le smoothie ne se mélangera pas comme il le devrait. »

5. Ajoutez des ingrédients amusants ! Si vous voulez vraiment préparer le smoothie « parfait », nous ne saurions trop insister sur l’importance d’ajouter des poudres, des graines, du beurre de noix ou d’autres ingrédients collants, comme le miel, l’agave ou les graines de chia, après le liquide. Si vous les ajoutez avant, elles risquent de coller aux parois de la tasse, ou vous vous retrouverez avec un paquet de graines ou de poudre au fond.

6. Terminez avec la glace.  Comme vous devrez retourner le gobelet pour mélanger, le premier ingrédient que vous ajoutez (légumes verts feuillus) est le dernier à atteindre les lames. Inversement, le dernier ingrédient que vous ajoutez (donc la glace) est la premier à atteindre les lames. Il est souhaitable que les éléments les plus durs soient le plus en contact avec les lames pendant la plus longue période, c’est pourquoi la glace doit être la première chose que les lames mixent pour la pulvériser correctement. Gardez à l’esprit que la glace doit dépasser la ligne MAX car elle est ajoutée en touche finale.